INTÉGRAL RUEDI BAUR PARIS

CONTACT—

Projets—  

 Scénographie—  

 Francfort en français— 

Francfort en français, scénographie du pavillon français de la foire du livre de Francfort.
« À l’origine de ce pavillon, un concours organisé dans le cadre de l’école de design de St Etienne et gagné par un groupe d’étudiants a permis de faire émerger le principe d’un pavillon à la fois bibliothèque, échafaudage et signalétique rassemblant en un même lieu la grande diversité de la création francophone. 
Ces partis pris furent en un second temps affinés par Éric Jourdan et Denis Coueignoux, deux enseignants de cette même école qui dessinèrent le pavillon. Une structure de tasseaux de bois devient le fil conducteur de l’ensemble des éléments bâtis. Murs de séparation entre les différents thèmes, supports d’informations, tables et fond de scène deviennent les contenants d’une immense bibliothèque thématique présentant la grande richesse de l’édition francophone. L’atmosphère chaleureuse émanant de ces supports sera mise en tension par une signalétique très présente relevant plus d’un centre urbain que d’un intérieur feutré. La présence forte du numérique, les nombreuses activités présentes en permanence dans le pavillon, les thématiques consacrées au jeune public nous rapprocherons au contraire d’une sorte de fab-lab convivial. Le pavillon sera renforcé d’un certain nombre d’extensions qui reprendront ses partis-pris dans la foire mais également dans la ville: la brasserie française, la librairie situées à proximité du pavillon, bien entendu la grande surface consacrée aux éditeurs français et des lieux d’activités post-foire. Cet ensemble sera simultanément, comme aussi la communication, un grand laboratoire de la relation linguistique entre le français, l’allemand et d’autres langues. En ce sens l’expression cultivera la joie et la richesse de la rencontre des différences, comme aussi cette hospitalité symbolique que peut constituer une langue.
Les différents espaces du Pavillon répondent aux besoins d’un événement tel que la Foire du livre de Francfort :
Dans ce contexte commercial très nerveux que constitue la foire du livre de Francfort le pavillon prend un rôle équivalent à celui d’un espace culturel pour une ville. Il s’agit là de dépasser l’intérêt du court terme pour aborder des questions plus générales. Il semblait donc essentiel de faire exposition et non stand, de faire rencontre culturelle et non seulement promotion. La répartition des espaces permettra à plus de 100 auteurs d’échanger dans un cadre agréable et simultanément de présenter des expositions aussi diverses que l’histoire de l’édition française, les livres enfants et jeunesse, la culture de la bande dessinée francophone, […] de voir la reconstitution de la presse de Gutenberg qui imprimera des textes des auteurs, de découvrir des lieux de présentation d’expériences numériques liées à la littérature, un espace média où se fabriqueront en temps réel des supports visuels et verbaux diffusés sur le pavillon dans la foire, mais aussi sur les réseaux sociaux, sans oublier les bars et lieux d’écoute et de lecture. Le pavillon est conçu pour contenir ces différences, pour les mettre en valeur et les rendre intelligibles. Simultanément celui-ci se veut surtout un atelier plurilingue où il ne s’agit pas seulement de traduire, mais surtout de jouer avec les langues en mettant en valeur dans cet espace-temps la richesse de la langue française, de ces multiples formes d’expression et de ses auteurs contemporains.